Diététique chinoise...stimuler votre"empereur"

   Pour les Chinois, chaque saison sollicite particulièrement deux de nos organes clés : l'un appelé "empereur", l'autre "émonctoire", car il permet de faire circuler ce que l'empereur a produit ou cherché à éliminer.

   En les stimulant grâce à l'alimentation, on s' assure de leur bon fonctionnement et de la bonne circulation de l'énergie. Car le corps, pour être en bonne santé, doit toujours être en harmonie avec ce qui l'entoure.

   A défaut, l'énergie ne circule plus correctement, et c'est la porte ouverte à l'apparition de divers problèmes : fatigue, mal-être, dérèglements du transit, et nombre de troubles quotidiens...

   Pour les éviter, une seule solution : bien choisir ses aliments et les adapter aux saisons

   La vraie "nature" des aliments

   Pour analyser les propriétés thérapeutiques des aliments, la très ancienne diététique chinoise observe leur "nature", leur "saveur" et leur lieu d'action, mais aussi leur consistance, leur couleur, et leur forme.

   Les natures froide, fraîche, neutre, tiède ou chaude des aliments conditionnent leur effet réchauffant ou refroidissant sur l'Energie de l'homme. Un aliment est de nature chaude ou froide selon qu'il "réchauffe" ou qu'il "refroidit" l'Energie

   Les saveurs manifestent l'activité vitale des aliments. C'est pourquoi la diététique chinoise analyse les actions énergétiques bien spécifiques que les saveurs induisent :l'acide est astringent, l'amer assèche l'humidité et favorise l'écoulement, le doux tonifie, le piquant disperse, le salé ramollit

   Les phases de la vie et l'importance des saisons...sera abordé dès le stage du 8 décembre 2017 'lire son programme ...